21 mars 2009

La plantation du riz

Arrivé le mois de mars, les champs autour de Taishan retrouvent de l'animation pour la plantation du riz.


En fait la préparation de la plantation avait commencé sans crier gare. En effet la première étape consiste à la réalisation des semis. La méthode utilisée consiste à planter les semis dans les alvéoles d'une bande en plastique.

Afin de favoriser et accélérer le développement les semis sont placés sous une serre à même le champ. Dès que les semis ont atteint la taille voulue, on peut procéder à la plantation du riz.


Vient ensuite la préparation des rizières.

Première étape : noyer les champs. Pour y parvenir les paysans installent un réseau de canaux hydrauliques pour amener l'eau dans les différentes parcelles.

On voit ici un exemple de canal.

Ensuite les parcelles sont installées avec de légères différences de niveau pour favoriser leur traitement indépendamment.

La deuxième étape consiste à labourer le champ sous eau.

Premier moyen avec une machine motorisée

Deuxième moyen avec une traction par un buffle,

Les mêmes de plus près.

Après le labourage on finit la préparation du champ en passant un engin en bois afin d'aplanir (?) le sol



La même activité de plus près.

Par endroits il y a encore des finitions "à la main", on distingue bien sur la photo, la profondeur de l'eau et les différences de niveaux entre les parcelles.

La préparation se termine par un peu d'engrais avec un geste (auguste ?) du semeur.

Après tous ces préparatifs on peut passer à la plantation proprement dite avec finalement deux méthodes différentes :

La première que l'on peut qualifier de plus ancienne, courbés pour mettre en terre chaque pied,

Conditions de travail fort pénibles mais résultats très réguliers pour l'implantation.

Deuxième méthode qui semble être une nouveauté, en fait chaque plant est lancé dans l'eau. Le plant est ajusté savamment pour qu'il se plante alors tout seul sous son poids propre ! Malin et rapide ! Enfin dernier raffinement les semis sont maintenus dans leurs alvéoles et le tout flotte gentiment sur l'eau ...

On distingue bien les bandes avec les alvéoles et les plants de riz qui viennent d'être jetés.

On aperçoit la bande qui flotte sur l'eau et la paysanne en train de jeter ses plants, on dirait de loin un jeu de fléchettes mais là on arrive à tous les coups dans le mille.

Détail pour montrer qu'il n'y a pas que des femmes....

Le résultat à plus grande échelle après plantation :


Deux densités de plantation différentes liées aux deux méthodes (?) ou des variétés différentes de riz (?)

Une vision avec perspective

Pour terminer des essais de photos en gros plan avec tentative de jouer avec les reflets sur l'eau :

Encore plus près :


Clin d'oeil de fin à double titre en raison de l'année du buffle. On a aperçu tout à l'heure que ces braves bêtes, que l'on voit brouter le plus souvent, travaillent dur, mais ils savent aussi trouver du bon temps :


Après l'effort le réconfort

Bonne année du buffle !

Posté par Coco70120 à 06:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La plantation du riz

Nouveau commentaire